Quand faut-il changer les implants mammaires ?

Publié le : 25 mars 20213 mins de lecture

Un implant mammaire ou une prothèse mammaire ne peut pas être porté toute la vie. Puisque ces dispositifs sont fabriqués en silicone, ils peuvent subir une dégradation. Même si les progrès technologiques essaient de rallonger leur durée de vie, ces prothèses doivent toujours être remplacées. À quel moment ?

En cas d’usure des prothèses

Pour atténuer les risques postopératoires, plus particulièrement les infections, il est recommandé de changer les implants mammaires avant leur détérioration. Un rapport officiel stipule que la durée de vie de ces dispositifs ne dépasse pas d’une dizaine d’années. De ce fait, même s’il n’existe pas de complication, il est préférable de les remplacer après 10 à 15 ans. Au-delà de ce délai, le taux de rupture de ces dispositifs est plus important. Il est même recommandé d’effectuer un contrôle clinique chez le chirurgien ou le gynécologue chaque année, ou au moins tous les deux ans, pour anticiper toutes complications.

En cas de désir d’un nouveau volume

Il est aussi envisageable de changer les implants mammaires pour améliorer les résultats esthétiques. Concrètement, les patientes qui souhaitent avoir plus de volume pour leurs seins, mais aussi celles qui ne sont pas satisfaites des textures en sérum physiologique peuvent opter pour ce changement. Mis à part cela, lors du vieillissement des seins, des variations de poids ou encore lors d’une grossesse, le remplacement des prothèses peut être indispensable. Il doit aussi être associé à une cure de ptôse ou un lifting des seins, une action qui aide à la lutte contre la chute de la glande mammaire.

En cas de complications ou de rupture

Plusieurs complications peuvent se présenter après la pose des prothèses mammaires. Elles peuvent apparaître subitement plusieurs mois ou plusieurs années suivant l’opération. Parmi les cas qui nécessitent le remplacement de la prothèse, il y a la coque périprothétique. Il s’agit d’une réaction inflammatoire générée par la présence de corps étrangers dans l’organisme. À part cela, des plis inesthétiques ou des effets d’ondulation peuvent se former sous la peau externe, surtout si le gel de silicone est moins cohésif. S’ils ont l’apparence d’un vague, il est indispensable de changer les implants mammaires, car ces plis exposent le porteur au risque de rupture par usure prématurée de l’enveloppe. Par ailleurs, la rupture est aussi un cas fréquent qui nécessite le remplacement de la prothèse. Ce phénomène peut se produire, soit spontanément à cause d’une usure naturelle, soit à la suite d’un traumatisme ou une mammographie.